La sirène d’alerte

En cas d’accident industriel majeur, une sirène d’alerte est déclenchée. Le signal d’alerte est identique partout en France et avertit d’un danger imminent. Il signifie que vous devez prendre les mesures de protection nécessaires. Les entreprises ou plate-formes industrielles concernées par cette campagne d’information testent leur sirène le premier mercredi de chaque mois à midi. Saisissez cette occasion pour vous familiariser avec le son !

écouter le son de l’alerte

Début d'alerte :
Fin d'alerte :


Composé de trois cycles d’1 minute et 41 secondes séparées par un intervalle de 5 secondes, il est modulé, montant puis descendant

Si vous n’entendez pas la sirène....

Le signal sonore émis n’est pas toujours audible sur la totalité du périmètre d’application du plan de secours. Ce peut être le cas si vous vous trouvez dans une zone éloignée de la source de danger, dans laquelle l’alerte peut être différée et les moyens de secours mis en œuvre de manière progressive et graduée. Des dispositifs complémentaires peuvent être alors utilisés pour vous alerter et vous informer : autres sirènes proches, haut-parleurs fixes ou mobiles, panneaux à messages variables, appels téléphoniques en masse…

L’appel téléphonique en masse

Votre commune ou l’industriel a peut-être mis en place un système automatique d’appel téléphonique vers les populations.
Renseignez-vous auprès de la mairie ou de l’industriel et vérifiez que les données vous concernant sont à jour.

Les site nucléaires disposent tous d’un système d’appel en masse sur le périmètre de la zone "réflexe" (2 km pour les centrales).