Les consignes à suivre en cas de risque nucléaire

Vous résidez (ou travaillez) dans la zone à risques d’une installation nucléaire. En cas d’alerte, vous ne saurez pas immédiatement si l’événement met en cause des matières radioactives. Suivez donc bien ces 3 règles :

1. Mettez-vous à l'abri

C'est le premier réflexe à avoir en cas d’accident de nature technologique, mais aussi nucléaire.

  • Mettez-vous à l’abri dans le bâtiment le plus proche, fermez portes et fenêtres.
  • Tenez-vous informé et respectez les consignes des autorités.
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école, restez à l'abri.
  • Évitez de passer des appels téléphoniques.

Retrouvez ces consignes détaillées sur la page "Les bons réflexes".

2. Si le préfet en donne la consigne (par radio, TV), prenez de l’iode

L’iode en comprimé évite à l’iode radioactif de se fixer sur la glande thyroïde. Il peut être dissous dans une boisson.

La posologie est la suivante :

  • Adulte, femme enceinte, enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés de 65 mg
  • Enfant de 3 à 12 ans : 1 comprimé de 65 mg
  • Enfant de 1 mois à 3 ans : 1 demi comprimé de 65 mg
  • Bébé de moins de 1 mois : 1 quart de comprimé de 65 mg

Attention : prendre de l’iode trop à l’avance diminue son efficacité. Il est important de suivre les consignes du préfet.

Voir les conditions de distribution des pastilles d’iode dans « Les conseils pour se préparer ».

 

Remarque : seuls les accidents survenant sur des réacteurs nucléaires en activité nécessitent la prise d'iode stable. Ce n’est pas le cas des sites d'AREVA FBFC à Romans-sur-Isère et d'EDF à Creys-Malville. Si vous résidez ou travaillez dans le périmètre de ces deux installations, vous n'êtes donc pas concerné par la distribution préventive de pastilles d'iode, ainsi que par les consignes relatives à la prise d'iode. 
 

3. Préparez-vous à être évacué

L’évacuation n’est pas toujours nécessaire. Appliquez-la uniquement sur demande du préfet. (NB : cette consigne peut également être donnée autour d’un site Seveso)

  • Rassemblez vos affaires indispensables (papiers d’identité, médicaments, argent) dans un sac bien fermé.
  • Coupez le gaz.
  • Fermez les volets, les fenêtres et les portes à clef.
  • Rejoignez le lieu de regroupement qui vous aura été indiqué.
  • Les enfants à l’école seront conduits de leur côté dans des établissements hors de la zone à risque ; le rapprochement des familles se fera dans un deuxième temps.

Voir comment être bien préparé à une éventuelle évacuation dans « Les conseils pour se préparer ».

Dès la fin d’alerte, sortez de votre lieu de mise à l’abri.
Restez attentif à d’éventuelles consignes complémentaires des autorités.