UGITECH

UGITECH

Avenue Paul Girod CS 90100

73403 Ugine

Téléphone : 04 79 89 30 30

Contact

direction de l’établissement

info@ugitech.com

UGITECH

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
UGITECH

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 600 m

Effectif moyen : 1200

Année d'implantation : 1908

L'entreprise

Activités

  • Ugitech à Ugine est implanté sur 65 hectares et réalise toutes les étapes de fabrication de produits longs en acier inoxydable, depuis la fabrication du métal liquide jusqu’à la finition des produits.
  • Les produits finis sont essentiellement :
    • des barres rondes, carrées ou hexagonales,
    • du fil machine rond et hexagonal dont les diamètres peuvent aller de 1,5 à 250 mm selon les produits.
  • Ces produits sont destinés aux marchés de l'automobile, du process et de l'énergie, de la distribution, de l'agroalimentaire et des spécialités.

Historique de l'établissement

  • 1908 : Naissance de l’usine d’Ugine sous le nom “Forges et Aciérie Electriques Paul Girod”.
  • 1972 : Fusion d’Ugine-Kulhmann avec le groupe Pechiney (P.U.K.). Création de la société Ugine-Aciers.
  • 1980 : Installation de l’AOD, de la coulée continue et du four à blooms.
  • 1982 : Prise de participation majoritaire de Sacilor dans Ugine-Aciers.
  • 1983 : Commande d’une coulée continue verticale.
  • 1985 : Mise en service du nouveau train combiné barre et fil.
  • 1986 : Ugine-Aciers devient Ugine-Savoie.
  • 1987 : Fusion d’Usinor et Sacilor, groupe privatisé en 1995, et qui devient Usinor en 1997.
  • 1997 : Arrêt de la voie lingot.
  • 1999 : Ugine-Savoie devient Ugine-Savoie Imphy.
  • 2002 : Usinor, Arbed et Aceralia fusionnent et deviennent Arcelor.
  • 2003 : Création d’Ugitech par fusion d’Ugine-Savoie Imphy et Sprint Metal.
  • 2006 : Acquisition d’Ugitech par Schmolz+Bickenbach.
  • 2009 : Acquisition d'Eurothal par Ugitech.
  • 2011 : Mise en service d'un nouveau proscessus de décapage (grenaillage).

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 29 janvier 1990 modifié règlemente les activités du site.
  • L’étude de dangers a été mise à jour en 2011.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : dispersion d’un nuage toxique suite à la ruine totale de la citerne de livraison d'acide fluorhydrique

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Acide fluorhydrique en solution aqueuse Liquide toxique Liquide toxique nuage toxique
GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) Gaz liquefié inflammable Gaz liquefié inflammable explosion, incendie

Moyens de secours humains

  • Personnel du poste de sécurité.
  • Environ 300 équipiers de première intervention, 24 équipiers de seconde intervention (pompiers), 270 secouristes.
  • Service médical (1 médecin, 3 infirmiers).
  • Cadres d’astreinte POI (Plan d'Opération Interne) et production.
  • Exercices cadres et pompiers.

Moyens de secours matériels

  • Pour les équipiers de seconde intervention :
    • Fourgon pompe tonne multi-feux, moto pompe remorquable 120 m3/h, canon remorquable, véhicule de liaison, remorques, véhicule poste de commandement avancé, équipements individuels de protection et d’intervention.
    • Un réseau d’eau pris sur le ruisseau Arly avec deux motopompes d’un débit de 580 m3/h, et un réseau d’eau équipé d’un réservoir de 100 000 m3.
    • Ces réseaux alimentent des poteaux, bouches d’incendie et installation d’extinction automatique eau et mousse ainsi que des robinets d’incendie armés (RIA).

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Livraison d'acide fluorhydrique : citerne protégée par une armature métallique, procédure de réception, poste de commande de dépotage d’acide fluorhydrique.
  • Stockage d’acide fluorhydrique : diminution de la capacité de stockage, cuves de stockage et aire de dépotage positionnées sur une cuvette de rétention, cuve située dans un local spécifique protégée des agressions extérieures, cuves reliées à un laveur de gaz, détecteurs de vapeurs d’acide fluorhydrique à l’aire de dépotage et de stockage de l’acide reliés à des alarmes.
  • Stockage GPL : fermeture du clapet interne de la citerne de livraison par commande à distance, arrêt d’urgence dans le camion ou encore arrêt de la pompe, fermeture automatique du double clapet d’emplissage du réservoir en cas d’arrachement du flexible, soupape de sécurité du réservoir et marge de remplissage, détection flamme et gaz et extinction incendie sur la zone de dépotage.
  • Citerne et poste de distribution GPL : citerne enterrée et située dans une zone clôturée, sécurités diverses au poste de distribution (les tuyauteries de liaison avec la citerne sont enterrées, double raccord cassant pour les flexibles de distribution).

Les actions de communication et de sensibilisation

  • Visites d’usine.
  • Plan de communication : clients, innovation, lettre environnement, salons et conférences de presse.
  • Réunions régulières avec les riverains.

Photo(s)

UGITECH UGITECH