TREDI Saint-Vulbas

TREDI Saint-Vulbas

Parc Industriel de la Plaine de l’Ain - BP 55 Saint-Vulbas

01150 Saint-Vulbas

Téléphone : 04 74 46 22 00

Fax : 04 74 61 52 44

Contact

Savéria Martel (chargée de communication)

s.martel@tredi.groupe-seche.com

TREDI Saint-Vulbas

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
TREDI Saint-Vulbas

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 610 m

Effectif moyen : 160

Année d'implantation : 1976

L'entreprise

Activités

  • Incinération à très haute température de déchets industriels dangereux tels que des solvants, des produits phytosanitaires, des produits chimiques de laboratoires... (39 000 tonnes/an de déchets traités).
  • Décontamination de transformateurs électriques contaminés aux PCB (polychlorobiphényles) (16 000 tonnes/an de transformateurs traités).

Historique de l'établissement

  • 1976 : Création du site.
  • 1986 : Naissance de l’activité décontamination des transformateurs aux PCB (polychlorobiphényles).
  • 1987 : Construction d’un 2ème four.
  • 2000 : Installation d’une colonne à distiller pour régénérer le solvant de décontamination.
  • 2002 : Rachat par le groupe Séché Environnement.
  • 2005 : Certification ISO 9001 et ISO 14001.
  • 2008 : Nouvelle filière de traitement des gaz.
  • 2010 : Certification OHSAS 18001.

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 30 mars 1995, modifié significativement les 12 décembre 2005 (incinération), 24 juin 2008 (traitement des gaz spéciaux) et 8 avril 2011 (bilan de fonctionnement), réglemente les activités du site.
  • L’étude de dangers a été mise à jour en 2013.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : perte de confinement sur un contenant de déchets très toxiques par inhalation

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Déchets de produits chimiques (liquides, solides, gaz) Liquide toxique Solide toxique Gaz toxique Comburant Gaz inflammables Gaz liquefié inflammable Solide inflammable Dangereux pour l'environnement Réagit violemment au contact de l'eau Dégage des gaz toxiques au contact de l'eau Pyrophorique (solide ou liquide) Toxicité spécifique Gaz sous pression Liquide toxique, Solide toxique, Gaz toxique, Comburant, Gaz inflammables, Gaz liquefié inflammable, Solide inflammable, Dangereux pour l'environnemen nuage toxique, fumées toxiques, explosion, incendie, pollution, nuage toxique par contact avec de l'eau
PCB (PolyChloroBiphényles) Dangereux pour l'environnement Toxicité spécifique Dangereux pour l'environnement, Toxicité spécifique pollution

Moyens de secours humains

  • 12 équipiers de seconde intervention entrainés mensuellement.
  • 35 sauveteurs secouristes du travail.
  • Equipe d’astreinte formée à la gestion de crise (Plan d’Opération Interne).
  • Surveillance du site 24h/24.
  • Ligne directe d’appel du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours).

Moyens de secours matériels

  • Détection et protection incendie automatiques des stockages avec réserve de 900 m3 et bassins de récupération des effluents.
  • Equipements mobiles d’intervention : scaphandres d’intervention chimique, Appareils Respiratoires Isolants, moyens incendie (véhicules, extincteurs, tenues de protection), détecteurs gaz, matériels anti-pollution.

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Contrôles et analyses à chaque phase du traitement des déchets : acceptation, réception, élimination, sortie de site…
  • Contrôles en continu des rejets atmosphériques et aqueux.
  • Système de mise en sécurité automatique des fours.
  • Limitation des manutentions de déchets sensibles par utilisation de filières directes.
  • Protection du site contre la foudre et alimentation secondaire du site par groupes électrogènes.

Les actions de communication et de sensibilisation

  • Une chargée de communication à temps plein est disponible pour répondre aux sollicitations externes, accueillir les visiteurs et informer les différentes parties prenantes lors d’un éventuel incident (voisins, Syndicat Mixte de la Plaine de l’Ain, entreprises du Parc, mairies, presse…).
  • Visites du site ouvertes à tout riverain intéressé.
  • Rencontres régulières avec les associations locales.
  • Diffusion volontaire de l’autosurveillance environnementale au Comité de Vigilance et au Syndicat Mixte de la Plaine de l’Ain.

Photo(s)

TREDI Saint-Vulbas