SOLVAY Belle-Etoile

SOLVAY Belle-Etoile

Avenue Ramboz - BP 103

69192 Saint-Fons

Téléphone : 04 72 73 95 00

Contact

responsable sécurité environnement

jean-marie.varlet@solvay.com

SOLVAY Belle-Etoile

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
SOLVAY Belle-Etoile

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 440 m

Effectif moyen : 161

Année d'implantation : 1917

L'entreprise

Activités

  • La vocation du site est la production de polyamide 6.6 et de plastiques techniques.
  • Fabrication d’intermédiaire organique HMD (hexaméthylène diamine), qui constitue une matière première pour la synthèse organique dans le marché de la peinture.
  • Par réaction avec de l’acide adipique, l’HMD va servir à la production de sel nylon, puis de polymère Polyamide dans les deux unités de polymérisation de la plateforme de Belle-Etoile.
  • Le Polyamide est utilisé pour ses propriétés de résistance mécanique et de légèreté.
  • En mélange avec des additifs (fibres) le Polyamide sert à la fabrication de poudres à mouler pour les marchés de l’automobile, textile, électronique, électrique.
  • Les productions du site (HMD, sel nylon, polymère et poudres à mouler) sont destinées à nos clients, aux ateliers de la plateforme et à d’autres établissements du groupe Solvay.

Historique de l'établissement

  • 1917-1919 : Construction d’une poudrerie jamais achevée.
  • 1952 : Démarrage des premières fabrications de la chaîne Nylon.
  • 1977 : Désengagement de Rhône-Poulenc Textile et cession à RP Chimie.
  • 1994 : Création d’une joint venture RP-SNI A sur les plastiques techniques ; activité redevenant Rhodia en 1998.
  • 1997 : Arrêt de la chaîne Polyester. Le site est entièrement consacré aux intermédiaires polyamide.
  • 1998 : Création de Rhodia et d’un nouvel atelier de polymérisation Nylon 6.6 (Polaris).
  • 2005 : Plateforme industrielle avec 2 établissements : I&P (Intermédiaires & Polymères) et EP (Engineering Plastics).

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 10 novembre 1998 modifié réglemente les activités du site.
  • Les études de dangers ont été remises de manière échelonnée et sont mises à jour périodiquement.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : explosion de gaz suite à la rupture d'un surpresseur d'hydrogène

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Adiponitrile Liquide toxique Liquide toxique incendie, pollution
Hydrogène Gaz inflammables Gaz inflammables explosion, incendie
Hexaméthylènediamine Liquides inflammables Liquides inflammables explosion, incendie

Moyens de secours humains

  • Exercices réguliers de POI (Plan d’Opération Interne), au minimum 4 fois par an.
  • Equipes de pompiers professionnels de la Plateforme d’Intervention des Pompiers de Saint-Fons PIPS (2 pompiers sont présents de manière permanente sur le site de Belle Etoile)
  • Equipiers de sécurité de première intervention dans les unités de production.

Moyens de secours matériels

  • Réseaux incendie haute et basse pression desservant plus d’une centaine de poteaux incendie, alimentés par des stations de pompage secourues par groupe diesel.
  • Stock d’émulseur de 15 m3.
  • Moyens mobiles de la plateforme répartis sur Saint-Fons et Belle Etoile (ambulances, citernes d’émulseur, véhicules de commandement, incendie, risques chimiques, équipements divers d’intervention...).

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Revues sécurité et études de dangers régulières assurant une actualisation constante du niveau de sécurité des installations. Elles permettent l’identification d’améliorations et de réduction des risques à la source.
  • Sécurités instrumentales évitant les dérives de fonctionnement des procédés.
  • Inertage des capacités et stockages de produits inflammables.
  • Equipements électriques de sécurité.
  • Dispositifs de protection contre les surpressions.
  • Fosses de rétention et bassin de secours pour la prévention des pollutions accidentelles et la collecte des eaux d’incendie.

Les actions de communication et de sensibilisation

  • Le site participe aux actions de communication réalisées par l’Union des Industries Chimiques Rhône-Alpes.
  • Accueil régulier de groupes de visiteurs.
  • Un rapport annuel Développement Durable est publié.
  • La plateforme est signataire de la Convention relative à la communication auprès de la commune de Saint-Fons, en cas d’événement inhabituel perceptible par la population.

Photo(s)

SOLVAY Belle-Etoile