ORRION CHEMICALS METALCHEM

ORRION CHEMICALS METALCHEM

218 Avenue Marie Curie - ZI Jean Jaurès

07800 La Voulte-sur-Rhône

Téléphone : 04 75 85 88 00

Fax : 04 75 85 31 38

Contact

Pierre Bois (directeur du développement durable)

pierre.bois@orrion-chemicals.com

ORRION CHEMICALS METALCHEM

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
ORRION CHEMICALS METALCHEM

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 535 m

Effectif moyen : 21

Année d'implantation : 1982

L'entreprise

Activités

  • Fabrication de sels métalliques en solution ou en cristaux, pour les marchés de la catalyse, du traitement de surface, des pigments, des composants électroniques...
  • Les solutions sont obtenues par dissolution des métaux bruts dans l’acide nitrique.
  • Les cristaux et précipités sont obtenus à partir des solutions acides soit par concentration-évaporation, soit par précipitation avec une base, soit enfin par pyrolyse pour les oxydes.

Historique de l'établissement

  • 1852 : Création de Pharmacie Centrale de France (St-Denis).
  • 1959 : Démarrage de la fabrication des nitrates métalliques.
  • 1973 : Démarrage de la fabrication des sels de Bismuth.
  • 1982 : Déplacement de PCF à La Voulte sur un ancien site Rhône Poulenc Textiles.
  • 1986 : Démarrage de la fabrication des oxydes métalliques.
  • 1999 : Rachat par le groupe PCAS.
  • 2008 : Liquidation de la société PCF.
  • 2009 : Reprise des actifs et redémarrage du site par Orrion Chemicals.

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 20 octobre 2004, modifié en 2011, réglemente les activités du site.
  • L’étude de dangers a été mise à jour en 2012.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : rejet de NOx (oxydes d’azote) suite à l’emballement de la réaction

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Acide nitrique, oxydes d'azote Gaz toxique Gaz toxique nuage toxique
Stock de produits finis (nitrates métalliques) Comburant Dangereux pour l'environnement Comburant, Dangereux pour l'environnement fumées toxiques

Moyens de secours humains

  • Equipe de première intervention.

Moyens de secours matériels

  • Moyens de mise en sécurité automatiques des réacteurs (coupure coulée d’acide, refroidissement des réacteurs, détecteurs de gaz).
  • Moyens de mise en sécurité manuels (rideau d’eau).
  • Moyens de lutte contre l’incendie (extincteurs, RIA (Robinets Incendie Armés), poteaux incendie, rétention des eaux d’extinction).
  • Appareils respiratoires isolants.

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Réduction des risques à la source, dès la conception des procédés. Les procédés sont régulièrement mis à jour et améliorés, pour réduire les risques de dérive et augmenter leur niveau de sécurité.
  • Mesures de maîtrise des risques, qui sont des dispositifs techniques ou organisationnels destinés à réduire la probabilité et les conséquences des accidents potentiels. Par exemple : détections de niveau avec vannes asservies, détection de NOx avec arrêt automatique, contrôle des réactions sensibles par automate avec mesure redondante des paramètres critiques (pression, température, pH), soupapes et disques d’éclatement pour protéger les réacteurs du risque d’explosion, dispositif d’aspersion des réacteurs…
  • Préparation et entraînement aux situations de crise : tous les opérateurs et employés sont régulièrement formés et participent à au moins un exercice de sécurité par an.

Les actions de communication et de sensibilisation

  • Participation aux réunions organisées à l’initiative des collectivités locales.
  • Communiqués de presse réalisés lors des exercices principaux ou à l’occasion d’événements particuliers qui rythment la vie du site et permettent de sensibiliser son voisinage.

Photo(s)

ORRION CHEMICALS METALCHEM