BAYER SAS

BAYER SAS

1 Avenue Edouard Herriot - Limas - BP 442

69400 Limas

Téléphone : 04 74 62 76 76

Fax : 04 74 62 77 95

Contact

Noël Ballay (directeur industriel)

noel.ballay@bayer.com

BAYER SAS

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
BAYER SAS

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 200 m

Effectif moyen : 310

Année d'implantation : 1969

L'entreprise

Activités

  • L’usine formule, conditionne, stocke et assure la livraison de produits utilisés notamment sur la vigne, les cultures céréalières et l’arboriculture :
    • herbicides (destruction des mauvaises herbes),
    • insecticides (élimination des insectes nuisibles aux cultures),
    • fongicides (traitement des maladies des plantes).
  • Les opérations de formulation consistent à mélanger, sans réaction, une ou plusieurs matières actives avec divers adjuvants afin d’obtenir un produit fini stable dans le temps, efficace et facile d’emploi.
  • Les produits formulés sont conditionnés dans des emballages commerciaux.

Historique de l'établissement

  • 1969-1970 : Construction d’un dépôt sur le site de Villefranche-Limas.
  • 1971-1977 : Création d’ateliers de conditionnement, d’unités de fabrication de granulés insecticides, de poudres herbicides, fongicides et insecticides.
  • 1978-1990 : Démarrage et développement des ateliers de fabrication de suspensions concentrées.
  • 1995-1996 : Construction de la 1ère unité de fabrication de granulés dispersables.
  • 2002 : construction de la 2ème unité de fabrication de granulés dispersables. Rachat d’Aventis CropScience par Bayer CropScience.
  • 2005 : Construction de la chaîne de conditionnement C56 pour le conditionnement de solutions liquides herbicides.
  • 2007-2009 : Rénovation des unités poudres herbicides U21, suspensions concentrées herbicides U44 et de la protection incendie du site.
  • 2011-2012 : Création d'un bassin d'orage de 5 000 m3 et augmentation de la capacité de rétention du bassin de sécurité à 6 500 m3.

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 16 janvier 2008 et quatre arrêtés préfectoraux complémentaires réglementent les activités du site.
  • L’étude de dangers a été mise à jour en 2009. La prochaine actualisation est prévue pour 2014.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : incendie du dépôt de produits finis

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Matières actives et produits finis agrochimiques Liquide toxique Solide toxique Liquides inflammables Dangereux pour l'environnement Liquide toxique, Solide toxique, Liquides inflammables, Dangereux pour l'environnement explosion, incendie, pollution
Solvants divers (matières premières) Liquides inflammables Dangereux pour l'environnement Liquides inflammables, Dangereux pour l'environnement explosion, incendie, pollution
GPL, gaz naturel Gaz inflammables Gaz liquefié inflammable Gaz inflammables, Gaz liquefié inflammable explosion, incendie

Moyens de secours humains

  • 2 agents de sécurité (présents 24h/24) formés comme Equipiers de Seconde Intervention.
  • 1 cadre d’astreinte 24h/24.
  • 30 Equipiers de Seconde Intervention.
  • L’ensemble du personnel formé Equipiers de Première Intervention.
  • 95 Sauveteurs Secouristes du Travail. L’infirmière et le médecin.
  • POI (Plan d’Opération Interne) testé annuellement en collaboration avec le SDIS69 (Service Départemental d’Incendie et de Secours du Rhône).

Moyens de secours matériels

  • 1 véhicule d’intervention.
  • Réseau d’environ 14 000 têtes de sprinklers, des déluges, un poste et des générateurs de mousse, des systèmes d’extinction automatique par agent extincteur spécifique, 16 poteaux incendie, 80 Robinets Incendie Armés (RIA), 500 extincteurs.

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Risque d’incendie : les bâtiments, organisés en six quartiers séparés, sont équipés de têtes d’arrosage automatique et cloisonnés par des murs et des portes coupe-feu. L’alimentation du réseau incendie est réalisée par deux bassins de réserve d’eau d’une capacité de 1 000 m3 chacun. Les zones sensibles sont équipées de détections incendie.
  • Risque d’explosion : identification des zones à risque d’explosion et mise en oeuvre de matériels de sûreté et de suppresseurs d’explosion. Utilisation de gaz inerte empêchant l’explosion. Mise à la terre et équipotentialité des installations de chargement de poudres.
  • Risque d’épandage : sols étanches et rétentions primaires. Réseaux d’égouts séparatifs pour produits inflammables (avec rétention de 330 m3), non-inflammables, eaux pluviales et eaux usées. En cas d’épandage, déviation par vannes automatiques des réseaux vers un bassin de sécurité de 6 500 m3.

Les actions de communication et de sensibilisation

  • En 2012 : 402 visiteurs dont 151 collégiens/lycéens/étudiants, 4 journalistes, 11 officiels.

Photo(s)

BAYER SAS BAYER SAS