ARKEMA - Usine de La Chambre

ARKEMA - Usine de La Chambre

BP 10

73130 La Chambre

Téléphone : 04 79 59 35 18

Contact

Mathieu Varin (chef de service SSEQ-I)

mathieu.varin@arkema.com

ARKEMA - Usine de La Chambre

Clic sur l'image pour voir la zone

Voir les communes concernées
ARKEMA - Usine de La Chambre

- - - Périmètre de la zone à risques (périmètre d'information) : 3700 m

Effectif moyen : 160

Année d'implantation : 1929

L'entreprise

Activités

  • L’usine Arkema de La Chambre fabrique deux grandes familles de produits : les solvants oxygénés et les amines. Ces productions sont effectuées en deux phases: une première étape de catalyse pour la synthèse, puis une seconde étape de distillation pour la purification.
  • Les solvants oxygénés fabriqués à partir d’acétone, se retrouvent, pour plus de 60% de la production, dans les peintures et vernis utilisés en décoration de l’habitat. Ces solvants servent aussi à la fabrication des encres, des colles et adhésifs.
  • Les amines sont utilisées dans les industries pharmaceutique (synthèse de médicaments), cosmétologique (formulation de shampooings, savons liquides) et phytosanitaire (désherbants).

Historique de l'établissement

  • 1929 : Début de l’activité, fabrication de l’acétone à partir de l’acétylène.
  • 1946 : Production de diacétone alcool à partir de l’acétone.
  • 1952-1954 : L’usine commence à fabriquer d’autres solvants oxygénés (oxyde de mésityle, et méthyllisobutylcétone) toujours à partir de l’acétone. Développement d’une nouvelle filière de solvants, la méthyléthylcétone à partir de butanol secondaire.
  • 1955-1974 : Développement des amines de spécialités.
  • 1993 : Démarrage d’un atelier de fabrication de diéthylhydroxylamine, amine de spécialité.
  • 1998 : Mise en service d’une unité d’hydrogénation permettant d’accéder à des produits de plus en plus sophistiqués.
  • 2009 : Mise en service d'une unité de production d'hydrogène et arrêt de la production de méthyléthylcétone.

Réglementation du site

  • L’arrêté préfectoral du 13 juillet 2006 modifié réglemente les activités du site.
  • Les études de dangers ont été mises à jour en 2010. La prochaine actualisation est prévue pour 2014.

Les risques et leurs effets

Scénario majorant associé : ouverture du réservoir d'ammoniac

Produits concernés Pictogrammes de danger Caractéristiques de danger Risques majeurs
Ammoniac Gaz toxique Gaz inflammables Dangereux pour l'environnement Gaz sous pression Gaz toxique, Gaz inflammables, Dangereux pour l'environnement, Gaz sous pression nuage toxique
Diméthylamine Gaz inflammables Gaz sous pression Gaz inflammables, Gaz sous pression explosion, incendie
Amines et solvants Liquide toxique Liquides inflammables Liquide toxique, Liquides inflammables incendie

Moyens de secours humains

  • En cas de sinistre, la protection de l’ensemble du site est assurée par l’équipe de 1ère intervention (personnel de fabrication) puis par l’équipe de 2e intervention constituée par les pompiers usine, qui pourra être aidée par les secours extérieurs.

Moyens de secours matériels

  • Moyens fixes dans les différents secteurs (lances monitor, rideaux d’eau, extincteurs, arrosages de bacs …).
  • Trois véhicules d’intervention. Un véhicule aménagé en bureau et équipé de radio et téléphone (Poste de Commandement Avancé).
  • Selon la gravité de l’incident, l’usine peut faire appel aux secours extérieurs.

La sécurité au quotidien


Les mesures de prévention des risques

  • Semi-confinement (dans un tunnel) des wagons d’ammoniac pour les opérations de dépotage.
  • Diminution de la capacité d’ammoniac stocké, amélioration des asservissements de sécurité et réservoir de stockage enterré.
  • Poste de dépotage d’amine liquéfié (diméthylamine) pour alimenter en direct les unités de fabrication, équipé d’automatismes et de couronnes d’arrosage.
  • Inertage à l’azote des ciels gazeux sur les bacs de stockage de liquides inflammables et amélioration des équipements de protection contre les surpressions.
  • Prévention du risque de sur-remplissage et de débordement de produits inflammables par mise en place de sécurité niveau haut sur les réservoirs de liquides inflammables.
  • Cuvettes de rétention équipées de détecteurs.

Les actions de communication et de sensibilisation

  • Reception de classes de collèges et lycées, réception des maires des communes alentours de façon annuelle.
  • Participation à la fête de la science à la galerie Eureka (Chambéry) pour dialoguer, renseigner et recevoir le public.
  • Organisation de visites du site tous les ans.

Photo(s)

ARKEMA - Usine de La Chambre ARKEMA - Usine de La Chambre